L’UE fera en sorte que le Brexit soit “très douloureux pour le Royaume-Uni”

L’Union européenne voudra faire un exemple et fera en sorte que le Brexit soit “très douloureux” pour le Royaume-Uni, assure le Premier ministre slovaque, Robert Fico, dans le Financial Times de lundi.

blog-brexit-écriture-éditions-fractales-par-david-tellier

“L’UE va utiliser cette opportunité pour dire aux gens: écoutez, maintenant vous allez voir pourquoi il est important de rester dans l’UE”, affirme M. Fico dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l’UE.

“Même si c’est la cinquième économie mondiale, ce sera très douloureux pour le Royaume-Uni”, insiste le Premier ministre slovaque, en qualifiant de “bluff” l’optimisme affiché par le gouvernement britannique.

Ces commentaires tranchent avec les déclarations d’autres leaders européens qui nient vouloir “punir” le Royaume-Uni d’avoir voté pour un Brexit.

“Nous ne voulons pas négocier (le Brexit) d’une manière qui punirait le Royaume-Uni et les Britanniques mais nous devons nous assurer que les intérêts de l’Europe et les intérêts de la France soient préservés”, a ainsi déclaré la secrétaire d’État française au Numérique, Axelle Lemaire, en visite vendredi à Londres.

Les dirigeants européens, réunis vendredi à Bratislava sans le Royaume-Uni, ont brièvement abordé le sujet du Brexit lors d’un déjeuner de travail.

Ils attendent surtout l’activation par le Royaume-Uni de la procédure de divorce, préalable à l’ouverture des négociations, ce que les Britanniques n’entendent pas faire avant début 2017 au mieux.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInDigg thisFlattr the authorPin on PinterestPrint this pageShare on StumbleUponShare on VKShare on YummlyShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *