Électricité : le risque de pénurie plane sur la France cet hiver 2016

RTE signale ce mois de novembre 2016 que l’hiver 2016-2017 pourrait être le théâtre de coupures sur le réseau électrique français.

16-ligne-a-haute-tension

Les Français vont devoir faire avec cet hiver 2016-2017 : RTE (Réseau de Transport d’Electricité) a prévenu mardi 8 novembre 2016 qu’un risque de pénurie sur le réseau électrique français était loin d’être un scénario impossible. Plusieurs paramètres jouent en effet en défaveur d’une production optimale d’électricité sur le territoire, alors que les températures commencent à baisser dans le négatif.

 

Des réacteurs nucléaires à l’arrêt qui ne produisent plus d’électricité

Plusieurs raisons ont poussé RTE à tirer la sonnette d’alarme pour cet hiver 2016-2017, où l’électricité disponible sur le réseau sera à un niveau jamais vu depuis dix ans. Depuis 2006, la production électrique française n’aura jamais été aussi basse. L’Autorité de Sûreté Nucléaire y est pour beaucoup, mais ce n’est pas le seul paramètre problématique.

 La décision de l’ASN d’arrêter un tiers du parc nucléaire français porte un coup dur à la capacité de production électrique en France. RTE estime que même si une partie des réacteurs actuellement à l’arrêt devait redémarrer durant l’hiver, il suffit pour cela du feu vert de l’ASN, il y aura en moyenne neuf réacteurs à l’arrêt en France durant tous les mois hivernaux.

Mais ce n’est pas fini : RTE signale également que les énergies renouvelables ne sont finalement pas en mesure de compenser l’arrêt d’une partie de la production thermique d’électricité… Et les centrales hydroélectriques tournent, de leur côté, en sous-régime.

 

Des risques de coupures d’électricité en France ?

Tous ces paramètres accidentels conduisent RTE à penser que la France pourrait ne pas produire suffisamment d’électricité pour subvenir à ses besoins. Le seul paramètre qui reste inconnu est la température de cet hiver : si l’hiver est doux, la France pourrait s’en sortir, mais s’il est rigoureux, RTE devra mettre en place des priorités dans la distribution.

EDF et RTE ont déjà prévu le pire : afin de ne pas risquer des coupures d’électricité chez les ménages le matin et le soir, au moment du pic de consommation privée, plusieurs sites industriels pourraient connaître une coupure énergétique.

Article: source d’information

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInDigg thisFlattr the authorPin on PinterestPrint this pageShare on StumbleUponShare on VKShare on YummlyShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *